" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
au pinceau du kercorb

au pinceau du kercorb

mes peintures à l'huile ,mes aquarelles, mes dessins à l'encre et aux crayons. Mes photos de papillons , insectes . Mon village chalabre et ses alentours, mes randonnées, en 1 mot mes passions , mais aussi mon expérience sur le cancer du sein

château de Montaragou et sa légende

 lien :  http: //pagesperso-orange.fr/robert.faure/TREZIERS/Mtarago.htm

L e Château de Montaragou fait partie de ses châteaux oubliés, difficile d'accès mais au charme indéniable. J'y suis allée , il faut se frayer un chemin au milieu des tallis mais ça vaut le coup. En cherchant des infos , j'ai trouvé le site de de l'histoire du château  (voir le  lien) d'où j'ai extrait la légende suivante :

Les faits se passent dans une époque bien lointaine au pied du château de Montaragou. C'était au temps des 1er chrétiens . Carcassonne et Toulouse les avaient accueillis . Ici au pied des montagnes ils étaient peu nombreux . Ils avaient construit pour se réunir une cabane du côté de la Bouiche . Ce sera plus tard l'église St Pierre. La région était possédé par des seigneurs païens . Un de ceux ci détenait le château de Montaragou. C'était un guerrier toujours en chevauchée qui avait 2 passions , la guerre et la chasse. Il avait pris pour épouse une dame qui était aussi bonne que lui était violent. Il l'avait pris dans une famille du pays . Lui venait de la race des nouveaux maîtres qui avaient conquis la région. La châtelaine avait été séduite par la religion des 1er chrétiens. Sa servante la suivait dans cette foi . Elle aimait visiter les pauvres. Quand son mari était parti avec son cheval et son faucon , elle courrait avec sa servante porter quelques provisions aux plus misérables . Elle savait que le châtelain , tout à sa passion des chevauchées , ne rentrait qu'à la dernière heure du jour , jusre quand le soleil se cache. Elle se méfiait beaucoup de son époux . Il n'aurait pas admis ses fréquentations et ses aumônes. Aussi elle évitait de partir trop loin. Par commodité , elle donnait rendez -vous à ses protégés prés d'une fontaine qui était à mi-hauteur de la colline . Certains disent qu'elle était en descendant vers Ennaude ou Sibra , d'autres la voient proche de l'anien village de Montaragou. Un our , toutes 2 châtelaine et servante, étaient parties porter à leurs pauvres des miches de pain cachées dans leur délantal. Voilà que le seigneur de Montaragou arrive de vers l'Hers, à grand galop . Surpris , il s'arrête à leur hauteur . Il leur demande ce qu'elles font là. La châtelaine en tremblant réponds . Elle improvise un pieux mensonge. Elles sont venu cueillir les roses qui sont en fleur près de la fontaine. Méfiant et en colère , de la pointe de son épée il ouvre leur tablier qu'il pensait dissimuler quelque chose. Miracle,  c'est des fleurs parfumées qui s'échappent de leurs tabliers. Le pain a été transformé en roses. La fontaine de la rose est maintenant perdue , cachée dans les broussailles et les taillis . Le lieu dit  "le bois de la rose " est le seul témoin muet de cette vielle légende oubliée.

autres articles:la légende de la Dame Blanche histoire d'une femme cathare, les châteaux cathares

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gavoille 11/03/2011 18:51



Comment visiter ce chateau?


 


 



gene 17/03/2011 23:04



ça fait un moment que j'y suis pas allée mais à l'époque , pas de chemin , tout schuss à travers champs et bois , pour finir à travers ronce , fourré . une vraie expédition . depuis ça a peut
être changé . bonne soirée 



Abellion 17/02/2009 00:56

Belle histoire ! Cela me rappelle Germaine de Pibrac, ce miracle des roses... Merci de raconter ces légendes de notre sud.  

Sylvie 09/02/2009 06:54

J'aime beaucoup ton blog, je m'inscris à ta newletter !! Bises